Urgence : l’intoxication aux cyanobactéries

C’est l'été, il fait beau, il fait chaud et votre chien peut profiter des baignades dans les cours

d’eau pour se rafraîchir ! Mais VIGILANCE, lors des fortes températures, votre chien n’est pas à

l’abri d’une intoxication aux cyanobactéries


  • Qu’est-ce qu’une cyanobactérie ?

Les cyanobactéries, ou “algues bleues”, sont des micro-organismes qui se développent dans les eaux plutôt stagnantes ou à faible courant (type rivière, étang ou lac) l’été ou en début d’automne.

Lorsque les conditions environnementales leur sont favorables (eaux chaudes notamment) elles peuvent proliférer de manière massive et rapide : c’est l’EFFLORESCENCE.

Le problème est que ces bactéries libèrent une toxine, la CYANOTOXINE, qui peut être mortelle pour votre chien même s’il en ingère de petites quantités !



  • Comment suspecter une intoxication aux cyanobactéries ?

Suite à la baignade, votre chien peut présenter les signes suivants :

- signes digestifs : salivation, vomissements, diarrhée parfois sanguinolentes

- signes neurologiques : faiblesse, tremblements, perte d’équilibre, convulsions

- difficultés respiratoires

- fièvre


  • Que faire en cas d’intoxication ?


Les toxines peuvent endommager plusieurs organes : le foie, les reins, le muscle cardiaque

et le système nerveux, au point d’engendrer le décès de votre chien.

Il s’agit donc d’une URGENCE VITALE : en cas de suspicion contactez un vétérinaire rapidement.

Il n’existe pas d’antidote aux cyanotoxines, par conséquent le traitement est un traitement de

soutien (gestion des symptômes, soutien des organes) et d’élimination du toxique (lavage

d’estomac, perfusion, charbon actif).


  • Que faire pour éviter l’intoxication ?

Par chance, en étant bien informé et avec quelques précautions, l’intoxication aux

cyanobactéries est un accident qui peut être évitée.

Le plus important est de se renseigner sur la qualité des points d’eau présents sur vos lieux

de promenade :

- Consultez régulièrement le site https://baignades.sante.gouv.fr/

- Renseignez-vous auprès des autorités compétentes (commune)

- Observez les panneaux d’affichage présents près des points d’eau concernés : l’ARS

(Agence Régionale de Santé) est en charge de signaler les risques d’intoxication aux

cyanobactéries



Évitez de promener votre chien dans les zones où la baignade est déconseillée ou interdite.

En cas de contact avec de l’eau contaminée, lavez et rincez abondamment votre chien pour éviter l’ingestion de cyanotoxine.