Emmener son chien en consultation

La consultation vétérinaire peut être un événement stressant pour votre chien. En effet, il va se retrouver dans un lieu inconnu, chargé d’odeurs et de bruits inhabituels, ce qui peut entraîner une mauvaise expérience. Voici quelques conseils pour que cela se passe au mieux pour tout le monde !


  • Avant la visite


Un chien va découvrir une nouvelle clinique vétérinaire de 2 façons. Soit il s’agit d’un chiot qui découvre pour la première fois le vétérinaire (dès l’âge de 2 mois en général pour les consultations pédiatriques avec le début des vaccins). Soit il s’agit d’un chien plus âgé qui change de clinique vétérinaire pour bien des raisons différentes.

Quoi qu’il en soit la visite peut se préparer à tout âge même si c’est plus facile chez un chiot qui n’a aucun a priori.


  • Le trajet


Si la clinique est loin, le transport en voiture est souvent indispensable. Il est essentiel qu’il ait déjà pris la voiture avant de venir chez le vétérinaire afin de ne pas associer un événement négatif à sa visite chez le vétérinaire. Pourquoi pas l’emmener en voiture jusqu’à un lieu de balade qui pour le coup est très bien perçu par lui !

Si la clinique est accessible à pied, faire quelques balades en passant devant la clinique s'habituera petit à petit à cet environnement.



  • Découverte de la clinique

Il est fortement recommandé de venir avec votre chiot/chien sans motif de consultation, juste pour qu’il découvre la clinique. Nous serons ravis de le voir et de lui donner une petite friandise ! Ainsi il associera sa venue à un événement plutôt sympa ;)


  • Médical training à la maison


Pour limiter au maximum l'état de stress il est fortement conseillé de l’habituer à certains gestes médicaux avant sa première visite : c’est le médical training !

Rassurez-vous, nous n’allons pas vous demander de lui mettre le fameux thermomètre dans les fesses ni de lui faire une piqûre ! Il y a des gestes simples à réaliser pour qu’il gagne en confiance.

Vous pouvez par exemple lui regarder les oreilles, lui ouvrir la gueule, le papouiller un peu partout sur le corps. A chaque fois avec une croquette à la clé !



  • La balade

N’hésitez pas à aller promener votre chien avant de venir, cela lui permettra de se détendre : renifler, creuser, marcher mais aussi faire ses besoins. Après ces dépenses physiques et mentales, il sera moins agité et plus manipulable.

Le réconfort avant l’effort !


  • Lors de la visite

Si vous avez réussi à faire tout ce qui est écrit précédemment félicitations c’est presque gagné ! On vous remercie même car la consultation va surement bien se passer !






  • Médical training à la clinique


Lors de la consultation on va habituer votre chien à ne pas avoir peur du matériel ou des gestes techniques. Ainsi il va pouvoir voir et surtout renifler le matériel potentiellement anxiogène : lecteur de puce électronique (gros pour un chiot et avec un “BIP” sonore), stéthoscope (froid au toucher), tondeuse (qui fait du bruit)...

Les récompenses (croquettes, caresses, voix) seront bien évidemment de mise !


  • Le mot de la fin



Finalement, que ce soit pour une consultation préventive ou une maladie, que l’animal soit jeune ou âgé, il est essentiel d’établir une relation de confiance entre votre chien et son vétérinaire préféré ! Cette relation de confiance se fera également peut être et on l’espère entre le propriétaire et le vétérinaire !